es ca en fr

Guide des espèces

Pastenague commune

Nom scientifique: Dasyatis pastinaca

DESCRIPTION :
La pastenague commune est dépourvue de nageoires dorsales, la queue est très longue et filamenteuse. Elle possède un aiguillon très long sur la queue, denté et particulièrement toxique, qu’elle utilise pour se défendre uniquement. La pastenague commune est de couleur jaune verdâtre qui s’éclaircit sur le ventre.
Taille maximale : 3 m. Son poids moyen est de 14 kg mais peut parfois atteindre jusqu’à 32 kg.

BIOLOGIE:
Ce carnivore se nourrit de poissons et d’invertébrés comme des crustacés et des mollusques.
Reproduction ovovivipare, les embryons se nourrissent des sécrétions utérines de la mère. La gestation dure 4 mois. Les portées sont petites, entre 4 et 7 jeunes.

HABITAT:
La pastenague habite sur le littoral jusqu’à 200 m de profondeur mais normalement on les trouve à 60 m, enfouies dans les fonds sableux. Elle peut également vivre dans des eaux saumâtres (d’une salinité intermédiaire).

DISTRIBUTION:
On la rencontre en Mer Méditerranée, en Mer Noire, en Atlantique Est (de Madère à la Norvège) et dans le Canal de la Manche.

STATUT:
Espèce non classée (dans la liste rouge des espèces menacées).

CURIOSITÉS:
La pastenague commune est un animal qui a suscité de nombreuses croyances et légendes. Dans la mythologie grecque, Circé donna à son fils Télégonos un javelot dont la pointe était couverte d’épines de raies qu’il utilisa pour tuer Ulysse. Les Grecs de l’Antiquité croyaient qu’il était possible de faire faner et de faire mourir les plantes et les arbres en frottant l’écorce avec un aiguillon de pastenague. Il existait une autre croyance selon laquelle si on arrachait l’aiguillon d’une pastenague vivante et qu’on l’accrochait tout de suite au nombril d’une femme enceinte, l’accouchement était moins pénible.

OBSERVEZ :
Avez-vous déjà vu une raie dans la halle à poissons ? Les pastenagues ont un aiguillon venimeux sur la queue qui peut provoquer des blessures graves c’est pourquoi on leur coupe la queue avant de les présenter dans les halles et dans les poissonneries.